Le SIS & VOUS newsletter n°2

10 septembre 2011 | Le SIS Groupe

Un peu plus d’an après les inondations qui ont frappé le département du Var, nous avons souhaité dédier cette nouvelle édition de notre newsletter aux dégâts des eaux.

Inondation : agir vite !

Une canalisation d’eau s’est rompue en façade du magasin Cuisinella de la Bocca en début d’après-midi. Un véritable geyser jailli pendant 3/4h, et c’est près de 300 m² qui sont envahis par environ 10 cm d’eau.
degat-eauxImmédiatement mobilisé, le service d’urgence met en œuvre tous les moyens nécessaires pour limiter les dommages et favoriser la reprise de l’exploitation : pompage des eaux, désinfection, mise en place de matériel d’assèchement, soufflage des gaines et vérification de l’installation électrique… le magasin sera rouvert dès le lendemain matin. 

 

La saison des champignons…

champignonLes dégâts des eaux provoquent des remontées capillaires, des moisissures… et des champignons !
Garantie sans trucage, cette photos d’un gros DDE dans un appartement neuf est certainement due à des spores, mélangés au plâtre ou à l’enduit, qui ont germés après l’infiltration.

Avant de commencer la rénovation, un lessivage en désinfection et un assèchement des murs sont dans ce cas inévitables…

L’assèchement, comment ça marche ?

Les dégâts des eaux nécessitent souvent une intervention rapide pour éviter une aggravation des dommages : effritement des enduits, gonflement des supports bois, apparition de moisissures…
Pour aider le bâtiment à sécher, il peut s’avérer nécessaire de mettre en place des déshumidificateurs. Ces machines aspirent l’air humide, et le refroidisse. L’humidité de l’air est ainsi condensée, et récupérée dans un bac, ou encore rejetée directement dans les évacuations sanitaires du local. Couplés à des brasseurs d’air, l’efficacité des déshumidificateurs est alors amplifiée.

Zoom sur… les catastrophes naturelles

philippePhilippe GABRIEL,
en charge du secteur lors des inondations
qui ont frappé le Var l’an passé témoigne.

«Si notre entreprise est au quotidien amenée à côtoyer des sinistres, rien ne nous préparait aux conséquences des inondations survenues le 15 juin 2010 sur la région de Draguignan.
Durant la nuit, une vague de boue emporte tout sur son passage sur les communes de Draguignan, Le Muy, Lorgues, Les Arcs, Trans-en- Provence. Le bilan humain est terrible : 25 morts. Les dommages matériels dépassent l’entendement et nous surprennent par leur ampleur : voies de communications coupées, plus d’eau, ni électricité, ni réseau téléphonique pendant près d’une semaine. Des milliers d’habitations, de commerces, d’entreprises sont noyés sous 2 à 3 mètres d’eau boueuse. Des centaines de personnes ont tout perdu…
Sitôt les premières informations reçues, nous comprenons que nous allons affronter une crise sans précédent, et activons notre cellule de crise, qui regroupe nos moyens autour d’une priorité opérationnelle : centralisation des appels téléphoniques et missions reçues autour des assistantes détachées pour l’occasion, répartition des secteurs géographiques entre les chargés d’affaires de la région PACA pour les visites, regroupement des équipes techniques des agences de Grasse et Marseille autour de celles de l’agence Varoise de Solliès-Pont… et annulation des congés pour tout le monde !!
L’investissement de tous, un parc de plus de 150 machines d’assèchement, un solide réseau de partenaires spécialisés et beaucoup d’énergie nous permettront pendant près de deux mois de faire face à une pression opérationnelle jamais rencontrée : hydrocurage, pompages de toutes sortes, désembouage, désinfection, assèchement, déblais de centaines de mètres cubes de mobilier et marchandises, évacuation de produits chimiques…
Cet épisode exceptionnel tant par le nombre de missions effectuées que par son ampleur nous a permis d’éprouver (et d’améliorer !) la synergie opérationnelle de nos trois sites, et de nos 2 activités sur PACA.»

Catégories :

Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 0820 820 806 ou par mail

écrivez-nous